LES DIFFÉRENTS TYPES DE FONDS / OPCVM : DIVERSIFIÉS, STRUCTURÉS, OBLIGATAIRES

OPCVM: Il existe un très large spectre de fonds d’investissements. Les fonds de fonds, les fonds actions émergents, les fonds sur les matières premières, les fonds long-short, les
fonds avec options, les fonds structurés, etc…

Pour y voir plus clair parmi toutes ces possibilités il faut comprendre d’abord la nature du fonctionnement qu’offrent ces investissements. Chaque gérant de fonds dit «asset manager» doit respecter la carte d’identité de son fonds. Cela sous-entend que lorsqu’un gérant  décide de sortir un fonds Small caps France, il aura l’obligation de respecter la nature de ses investissements dans des petites capitalisations Française dites «small caps».

« L’entité de contrôle, l’AMF (Autorité des Marchés Financiers) veille au grain et vérifie chaque transaction… »

 

 

On va pouvoir classer ainsi, les fonds d’investissements dans des catégorie de niveau de risque allant de 1 à 6 sur l’échelle AMF. Il existe 3 grandes familles de fonds :

 

LES OPCVM ACTIONS (SICAV OU FCP):

Un OPCVM (Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières) est un intermédiaire financier qui donne à ses souscripteurs la possibilité d’investir sur différents marchés financiers. Le souscripteur investitdans une part du fonds. La gestion des actifs financiersest réalisée par le gérant du fonds. En d’autres termes, un OPCVM est un placement financier fondé sur la gestion collective, dont l’objectif est, dans un cadre de risque défini par l’AMF (1 à 6), de dégager une certaine performance. La société de gestion à qui la délégation de gestion est confiée apporte son expertise et son savoir-faire de professionnel dont l’objectif est d’influer favorablement sur les rendements des sommes investies.

 

LES FONDS OBLIGATAIRES (SICAV OU FCP):

Les fonds obligataires, sont constitués d’obligations. A ce titre, ils sont particulièrement sensibles à l’évolution des taux d’intérêt. Toute hausse du coût du crédit fait baisser normalement le cours des obligations. A l’inverse, une baisse des taux leur est favorable. Il existe différents types de fonds obligataires. Les OPCVM investis en obligations d’Etat. Ces sicav et FCP n’intègrent donc dans leur portefeuille que de la dette publique (ex : les fonds en euros des contrats d’assurance vie), qu’elle soit française ou étrangère. Les Etats européens présentent une sécurité maximale. Les pays émergents sont plus risqués, mais rémunèrent mieux les souscripteurs d’emprunts. Il y a aussi les fonds investis en obligations d’entreprises privées, dites aussi corporate. Ces derniers dégagent des rendements assez satisfaisants. Autre catégorie de fonds obligataires : ceux qui sont investis en obligations convertibles. Titre hybride, l’obligation convertible permet de profiter de la sécurité de l’obligation tout en se donnant la possibilité de jouer un rebond du marché actions.

 

LES FONDS STRUCTURÉS:

Un produit structuré correspond à une « enveloppe » composée le plus souvent d’une obligation (permettant une protection du capital) conjuguée à une option de type action (assurant une performance plus importante offerte notamment par les produits dérivés).
Des swaps sont également fréquemment utilisés.
Autrement dit, un produit structuré est une combinaison de plusieurs produits financiers ou instruments financiers comportant à minima un produit dérivé, destiné à un but bien identifié de couverture ou de spéculation. Il existe des formes très variées et très risqués de produits structurés il est difficile de mettre en avant une combinaison standard. On trouve ainsi des produits à formule, des «véhicules» qui utilisent la technique du «coussin» et certains produits s’appuyantsur des leviers financiers. Ils sont émis sous diverses formesjuridiques comme les titres de dette (émission obligataire,EMTN, BMTN, certificat de dépôt), les certificats, leswarrants, les turbos ou encore des parts de fonds. Nous conseillons par expérience de ne pas investir sur des fonds trop complexes de ce genres-là, privilégié des fonds structurés plus standard dans leurs approches du sous- jacent, comme par exemple des fonds indiciels ou sur titre vifs.

 

Les produits structurés sont fabriqués sur mesure pour répondre aux besoins spécifiques d’investisseurs qui recherchent autre chose que ce qui est proposé par les instruments financiers standards.